Méditation #2

Je te propose aujourd’hui cet article qui a été rédigé dans le cadre d’un projet sur le thème “La méditation a changé ma vie”. Ce projet est organisé par Florine Fond du blog Méditation pour Petits et Grands. Pour plus d’informations à ce sujet, clique-ici. Merci à elle d’avoir eu cette belle idée 🙂 !

Dans mon premier article sur la méditation, je t’expliquais comment j’ai découvert cet outil formidable qui a littéralement changé mon rapport au monde et à moi-même. Après plus de 5 années de pratique, je peux affirmer aujourd’hui que la méditation a changé ma vie…

Le rapport aux émotions n’est plus le même : je suis moins emportée par elles, je peux désormais les observer calmement et sans jugement quand elles sont bouillonnantes. J’ai toujours un regard extérieur sur les situations qui déclenchent en moi des émotions comme la colère, la peur ou la tristesse. Je te parle des émotions négatives, mais la méditation permet aussi de se nourrir d’un nectar si doux qu’on appelle le bonheur et qui semble tellement impossible à garder. Chaque jour, le mantra « reviens-ici » me permet d’y goûter, lorsque mon esprit se met à mouliner, à patauger dans des histoires abracadabrantesques, mêlant l’hystérie et la paranoïa, je me dis « reviens-ici », c’est le fameux hic et nunc (ici et maintenant) que la pleine conscience tente de nous faire comprendre.

P1030775

Le développement des sens : je ne t’en n’ai pas encore parlé mais je suis synesthète. C’est un phénomène neurologique qui associe les sens entre eux. Je vois les chiffres et les lettres en couleur, parfois avec un caractère particulier. Les odeurs ont des couleurs et des formes, la musique est lumineuse et mouvante, suivant la mélodie, des formes colorées en jaillissent. La méditation m’a permis d’une part d’accepter cette différence qui a longtemps été source d’angoisse pour moi et d’appréhender ce don en le mettant au service de ma créativité et d’autre part de m’entraîner à toujours revenir aux sens.

La construction d’une spiritualité : en méditant, j’ai appris à me (re)connecter à un moi profond et à un tout qu’est l’univers, c’est un épanouissement personnel. Pour faire peut-être plus simple, cela m’a permis de reconnaître mes valeurs profondes, mes besoins, mes envies, mes désirs et surtout de les respecter. J’ai appris à appréhender différemment cette petite voix intérieure : l’égo. J’arrive à le reconnaître maintenant quand c’est lui qui parle et qui s’emballe.

Appréhender la solitude : lorsqu’on médite on se retrouve face à soi-même, à ses doutes, à ses peurs et à ses questionnements, c’est dans un premier temps difficile d’accepter de se poser et d’observer ce grand chahut en nous, mais une fois que l’on pratique régulièrement cela devient un soulagement intense, une paix intérieure où l’on se sent réaligné, recentré.

Un appel à la lenteur: ou plutôt à la douceur, à la tranquillité. La méditation m’a appris à ralentir. Parfois trop dynamique, avec 1000 idées à la seconde, stressée et souvent inquiète pour un rien, en méditant régulièrement, on se place en observateur, calme, attentif et bienveillant et cela se ressent dans tous les aspects de notre vie : avec nous-mêmes, avec les situations qui nous stressent, avec les autres. On apprend à prendre du recul et à agir avec moins de précipitation sous le feu des émotions.

La découverte de la contemplation : je peux aujourd’hui m’émerveiller devant des choses très simples. La contemplation est une forme de méditation, il s’agit d’observer avec les sens ce qui t’entoure, cette forme de méditation a quelque chose de merveilleux qu’elle peut être pratiquée PARTOUT. Telle une petite philosophe : « le monde ne mourra jamais par manque de merveille mais par manque d’émerveillement ». Je te souhaite de t’émerveiller pour tout, pour rien. La rainure particulière d’un tronc, la texture d’un coussin, le bruit de tes pas, la virevolte d’une feuille d’automne, le ronronnement d’un chat, c’est comme ça que le monde est beau et moins absurde.

Et toi, la méditation a-t-elle changé ta vie ? Quel aspect aimerais-tu que cela change?

Publicités

2 réflexions sur “Méditation #2

  1. Coucou ! 🙂
    Je ne connaissais pas le fait d’être synesthète, même si je connais quelqu’un qui dit voir des formes quand elle écoute de la musique.. Mais je trouve que ça a l’air merveilleux !
    Je ne pratique pas la méditation depuis longtemps, pas du tout, mais je vois déjà de grands changements dans ma vie. Je suis beaaaaucoup plus positive parce que je vois tout différemment. J’étais déjà souvent attirée par le fait d’observer très longuement des choses simples, comme les feuilles des arbres et les nuages derrière, une musique, le bruit de la pluie.. Mais je trouve que ça a encore grandit depuis que je médite et j’adore ça parce que je frissonne encore plus qu’avant, et c’est passionnant le frisson.
    J’adore tes articles sur ce sujet ! J’espère en lire d’autres, vraiment !
    A bientôt 😽

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s