Camille et la philosophie #1

Guérir la vie par la philosophie, c’est le titre du livre de Laurence DEVILLAIRS, elle nous livre dans son ouvrage des pistes de réflexion concernant divers grands aspects de notre vie. A travers différents chapitres : Les maux du corps – Les maux de l’âme – Les tracas quotidiens …

Je vais te parler aujourd’hui de la Vie, des Peurs et des Valeurs/Croyances.

VIVRE. « Ma vie est à moi, mais je ne suis pas ma vie ». Nous sommes entièrement responsable de la vie que nous choisissons de mener. La vie n’est pas une succession de choix d’actes, il faut embrasser le choix d’être soi-même. On n’a évidemment pas choisi notre physique, notre naissance, ni même notre famille, mais on doit s’efforcer pour chaque jour que nous vivons d’y apposer notre « marque ». C’est l’action qui me donne l’opportunité de vivre la vie qu’il m’est donné de vivre. Il faut donc, pour vivre, s’approprier le temps, le rendre vivant, actif, florissant, chaque instant de notre existence doit vibrer. Ne pas SUBIR mais BÂTIR. L’auteure précise qu’il ne s’agit pas de faire beaucoup de chose/d’activités mais d’y mettre beaucoup d’attention et de concentration.

Son conseil: « Bannir la fadeur et l’inertie pour mener une vie qui nous ressemble ».
Le mien: Pratiquer régulièrement la pleine conscience (en se brossant les dents, dans les transports, lors d’une conversation, avant de dormir).

 

PEUR. « Toute peur est d’une certaine façon une peur du châtiment comme une crainte des dieux ou d’hommes auxquels on prête des capacités surhumaines ». La peur est donc lié au fait d’être (mal) vu. Visibles, à découvert, exposés, nous sommes donc vulnérables face à cette vie sur laquelle nous n’exerçons qu’une infime maîtrise. Cela peut se traduire par de la timidité, de l’angoisse, une peur d’être abandonné. La peur s’inscrit dans un schéma de PARANOÏA et de SUPERSTITION. Tout est sur-interprété, pris comme un signe et une menace.

Son conseil: « Si une tuile est tombée sur un passant alors qu’un chat noir passait, la première mesure à prendre est de changer la toiture ; faire subir à ses frayeurs un traitement purement rationnel »
Le mien: Se demander face à un danger potentiel « est-ce que cela me met réellement en danger? » et sortir régulièrement de sa zone de confort.

 

CROIRE. « C’est se bercer d’illusions, une fuite en dehors de la réalité, une pathologie de l’espoir ». Pourtant croire est essentiel, nous avons besoin d’imaginaire, de rêves, de croyances, cela permet de rendre le monde moins effrayant, plus familier, car nos croyances/nos valeurs nous sont intimement rattachées. Cependant, il ne faut pas tomber dans une idéologie sclérosée qui empêcherait la réflexion et dans laquelle il n’y a qu’une seule et unique vérité. Le monde est métaphorisé de mythes et d’histoires pour lui ôter une part de sa froideur. Une autre solution face aux peurs est de se raconter des histoires.

Son conseil: « Voyager assure cette fonction d’évasion et de consolation, en parcourant le monde on conjure la crainte qu’il peut nous susciter: on est partout chez soi ».
Le mien: Connaître ses valeurs profondes afin de toujours savoir ce qui est acceptable ou non pour soi, faites le test ici pour les connaître : 19 valeurs fondamentales: lesquelles vous guident?

 

Dans un prochain article je te présenterai d’autres thèmes comme la vieillesse, la souffrance, le tabac/l’alcool, le burn-out, la volonté, l’amour, les regrets, la sociabilité… Si tu as d’autres idées de sujets philosophiques sur lesquels tu voudrais échanger, tu peux utiliser le #camilleetlaphilosophie pour me les proposer.

Je t’embrasse,
Prends soin de toi.

Camille.

Publicités

Une réflexion sur “Camille et la philosophie #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s